transparentrgpd accord

L'Écurie du Marais devient la Ferme du Marais poitevin

Début 2019, l'Écurie du Marais, ferme pédagogique et de séjour de Sainte Christine a changé de nom et devient La Ferme du Marais poitevin.

 

Une histoire de famille

Pascal Ménard a créé dans les années 80 la  ferme équestre et de séjour l'Écurie du Marais, à Sainte Christine. Sa fille Mauve l'a rejoint en 2008 pour créer l'activité Ferme Pédagogique et développer de nouveaux élevages de races anciennes. Passionnée par le marais, Mauve s'est formée aux métiers du tourisme, de l'éducation à l'environnement et de l'agriculture pour assurer la reprise de l'exploitation en adéquation avec ses aspirations. Dix ans ont permis à Pascal et Mauve de consolider le projet pour « valoriser notre patrimoine local et sensibiliser à l'agriculture durable ».

 

ferme pédagogique du marais poitevin

 

 

Des races conservatoires

Père et fille ont entrepris d'élever des races conservatoires (Baudets du Poitou, Brebis Solognotes, Chèvres Poitevines, Poules de Marans, Oies Poitevines...) en partenariat avec des associations de sauvegarde de ces races à faible effectif. Le choix de ces animaux s'est appuyé sur la rusticité des races, la volonté de maintien d'une diversité génétique. « Nous avons aussi choisi ces moutons car ce sont de formidables défricheuses et tondeuses écologiques ! ». Aujourd'hui, ces différents élevages produisent une diversité de goûts dans l'assiette et de produits cosmétiques : viandes, œufs, conserves et savons qui sont en vente à la ferme, en AMAP et dans des épiceries de proximité.

« la vente directe permet d' offrir une alimentation de qualité et engagée, de rompre l'isolement agricole par l'échange avec les consommateurs, et de partager ma passion ! »

 

ferme élevage conservatoire

 

 

La Ferme du Marais poitevin

En janvier 2019, Pascal a pris sa retraite de l’exploitation agricole tout en gardant l’activité chambres d’hôtes et Mauve, 36 ans, a repris la ferme pédagogique et de séjour sur une surface de 26 hectares entre plaine et marais, La Ferme du Marais poitevin se concentre autour de trois axes : l'agroécologie, l'éducation à l'environnement et le tourisme rural.

Trois emplois ont été créés pour faire vivre les différentes activités de la ferme : hébergement, animation et production agricole.

Pour marquer cette nouvelle histoire qui commence, l'équipe de la ferme vous à préparer une nouveauté pour 2019 : un escape game (jeu d'évasion grandeur nature) qui s'installe à la ferme dès cet été.

 

À bientôt

Recette du gigot d'agneau confit

Recette du gigot d'agneau confit

(cuisson avec patience à basse température, avec pas mal de temps devant soi, mais on peut aussi faire des choses pendant ce temps là).
Il existe plusieurs façons d’aborder la cuisson de ce morceau d’agneau.
On pense parfois au gigot tranché, dont la cuisson peut-être rosée, au four à 180°C pendant quelques dizaines de minutes, selon la taille du morceau.
Nous vous proposons de tester une autre technique, qui certes prend du temps, mais ne nécessite pas de gestes particulièrement compliqués.
Pour cela, il faudra simplement vous équiper, si ce n’est déjà le cas, d’une grosse cocotte en fonte (celle qui va et sur le feu, et dans le four, et qui a un couvercle…).
La technique qui s’applique à la cuisson du gigot (1,8 à 2,5 kg la pièce, pour ce qui concerne la race solognote que nous élevons) peut également être utilisée avec un morceau plus petit comme l’épaule (1 à 1,5 kg), en diminuant la durée de cuisson.
Le principe est donc simple :
1 – Préchauffez votre four à 100°C.
Sur le feu, dans la cocotte avec un fond d’huile d’olive, faites saisir le morceau sur toutes les faces. N’hésitez pas à assaisonner en début de cuisson : sel et épices selon les parfums recherchés (cumin, coriandre…). Certaines recettes proposent de « masser » la viande avec les épices avant de démarrer la cuisson. C’est plus tactile, sensoriel, voir sensuel… Ça dépend des sensations que vous recherchez et des relations que vous avez eu avec cet agneau !
2 – Une fois la viande bien colorée, baissez le feu et mouillez (la viande), c’est à dire versez un fond d’eau dans la cocotte, en grattant bien le fond (vous pouvez aussi déglacer avec un fond de vinaigre ou jus de citron, selon la recette), afin de récupérer les sucs collés au fond de la cocotte.
Vous pouvez rajouter des herbes aromatiques qui parfumeront votre jus de cuisson (thym, sarriette, origan, romarin…), à votre guise.
3 – Enfournez avec le couvercle. L’idée est de laisser la viande confire dans la cocotte à basse température. Si vous avez beaucoup de temps, on parlera du gigot de 7 heures, à 80°C.
Si on est un peu juste (pas toujours envie de mettre le réveil à 6h un dimanche matin, pour que cela soit prêt pour le repas dominical en famille à 13h30…), on peut réduire la durée de cuisson à 5 heures, avec le four à 100°C.
Ce qui semble important, c’est de bien arroser son morceau de viande régulièrement (toutes les 30 mn idéalement, toutes les heures si vous êtes un peu long sous la douche), afin que la viande reste bien tendre et prennent le parfum des épices et des aromates.
La viande doit être confite, soit tendre et fondante, se détachant à la fourchette, un peu à la manière d’un morceau de confit de canard…
Vous ne risquez pas grand-chose avec cette technique : au pire, la cuisson a été un peu trop longue ou un peu trop forte, et la viande sera un peu plus sèche. A l’inverse, si vous trouvez que cela n’est pas assez cuit, prolongez un peu la cuisson jusqu’à ce que la texture de la viande vous convienne (du coup, ne pas tenter la recette pour la première fois un dimanche matin sera sans doute plus raisonnable, notamment pour garder un peu de cohésion familiale).
A partir de cette recette de base, tout est possible (ou presque, ce n’est que de la cuisine). Vous pouvez ajouter des légumes dans la cocotte pour qu’ils cuisent dans le jus de cuisson (oignons et ail, puis selon la saison...). Mettez les dans l’ordre approprié, au cours des 2 dernières heures (en tout cas, pas trop tôt pour éviter que cela ne parte en purée), selon leur besoin de cuisson.
Pour faire dans le local, vous pouvez évidemment servir cette viande avec une bonne louche de mojettes (ou de mogettes, ou de mojhètes aussi...voir de mounjettas, pour les plus occitans) et une petite salade verte, en profitant du jus de cuisson qui agrémentera délicieusement vos faillots !
Un bon verre de rouge et c’est parti ! (l’abus d’alcool faisant évidemment tout ce que l’on sait à la santé…).
Et après ?
Le samedi soir a été difficile (vous n’avez pas écouté le message ci-dessus), l’appétit n’était pas vraiment là ce dimanche midi, vous n’avez pas tout mangé, et il en reste ! Ce n’est pas grave, votre corps change...
En tout cas, vous pourrez bien évidemment réutiliser ces restes dans différentes recettes au cours des jours suivants :
En mode Kebab ou Burger :
On détaille la viande et on la « snacke » vite fait à la plancha, avec quelques rondelles d’oignons. On cale tout ça dans un pain plutôt rond, préalablement toasté puis garni d’une petite sauce blanche (faite maison bien sûr, pas cette cochonnerie industrielle qu’on retrouve dans tous nos snacks orientaux préférés), de quelques carottes râpées, de petits cubes de poivrons, de rondelles de tomates (plutôt l’été) ou tout autre légume qui vous fait envie…
Le tout accompagné de frites (maison toujours) en 2 cuissons et d’une bonne salade verte, et c’est gagné.
En mode Couscous ou Tajine :
Si vous avez cuisiné votre gigot brut (sans légumes dans la cocotte), vous pouvez le réintégrer à une recette où vous faites mijoter des légumes.
Vous pourrez réutiliser votre jus de cuisson pour apporter du goût à votre plat de légumes (un peu comme un bouillon). Pour éviter la surcuisson des morceaux de viande, mettez les à réchauffer dans vos légumes au dernier moment. Cuisinez votre semoule à part.
Bref, bien que le gigot soit un morceau assez imposant, vous pourrez sans soucis valoriser les restes de nombreuses façons dans la semaine. Je crois que ça s’appelle « le mangeage de restes » ou « food rests eating » en anglais (c’est plus classe).
Attention, rien à voir avec du « batch cooking », ou encore moins avec du « uber eating » ou du « plats préparés cooking », mais tout ça, nous maîtrisons déjà !
A bientôt pour de nouvelles recettes !
Pour commander notre viande, accédez au bon de commande en cliquant ici

PROMO dernière minute ! Vacances insolites en

PROMO dernière minute ! Vacances insolites en roulotte

-10% sur votre semaine à la ferme du 19 au 31 Août !
Découvrez la Vendée et le Marais Poitevin en séjournant au cœur de la ferme dans une roulotte pour 2 à 4 personnes.
Réservez en ligne dès maintenant

Vacances d'été 2023 en Pays de la Loire

Vacances d'été 2023 en Pays de la Loire

Bientôt la fin d'année scolaire pour nos enfants, ados et étudiants!
Et si vous vous programmiez un séjour en famille en Vendée au cœur de la Venise Verte.
Situé à 45 min de La Rochelle, 1 h du Futuroscope et 1h10 du Puy du Fou, La Ferme du Marais Poitevin est une base de séjour idéale pour découvrir l'Ouest de la France.
À la Ferme du Marais Poitevin, nous vous accueillons pour une étape ou un séjour nature au plus près des animaux, dans un cadre bucolique.
Afin que chacun si retrouve, nos animateurs nature vous ont concocté diverses activités pour plaire au plus grands comme aux plus petits et même certaines à partager en famille.
Retrouvez nos activités et le programme estivale en cliquant ici.
Pour dormir à la ferme, il y en a pour tout les goûts !
Envie de simplement poser vos valises ?
Nous vous accueillons au sein de l'une de nos 5 chambres d'hôtes avec le petit déjeuner et la tables d'hôtes pour déguster nos spécialités locales.
Envie d'autonomie et de confort au plus près de la nature ?
Les roulottes sont faites pour vous !
Campeurs dans l'âme,
vous avez déjà tout votre équipement, nous vous accueillons sur notre aire naturelle de camping !
Hâte de vous retrouver, pour partager avec vous notre amour du marais et des races anciennes

Chasse aux oeufs de Pâques à la ferme

Chasse aux oeufs de Pâques à la ferme

Le dimanche 9 et le lundi 10 Avril nous vous proposons une chasse aux oeufs de Pâques lors d'une visite de la ferme.
Profitez-en pour fêter Pâques en famille !
Au coeur de la Ferme du Marais Poitevin, vous pourrez chercher les oeufs cachés sur le sentier de visite (1,5km) et rencontrer les animaux élevés sur place.
Vous découvrirez nos races locales : poules de Marans, baudets du Poitou, lapins chèvres...
La mission de chaque enfant sera de trouver 10 oeufs cachés dans la ferme puis en échange il recevra une surprise en chocolat produite à Foussais-Payré (85) par Les Ateliers du Goût, chocolatier local et artisanal.
Panier de récolte non fourni, pensez à apporter le vôtre.
Réservation ci-dessous :
//
Profitez encore plus de Pâques à la ferme, en séjournant sur place pour le weekend

Bientôt la Saint Valentin

Bientôt la Saint Valentin

Et si cette année, vous offriez une pause nature à votre moitié(e) ?
À La Ferme du Marais Poitevin, nous vous accueillons en chambres d'hôtes ou en roulottes pour une nuit plus insolite.
Découvrez en duo la Venise Verte au rythme de la pigouille,
Dégustez un panier apéro aux couleurs locales,
Randonnez le long des voies d'eau du marais,
Observez la nature qui s'éveille avec l'arrivée prochaine du printemps...
Contactez nous pour composer votre carte cadeau !

Programme des vacances d'hiver Février/mars 2023

Programme des vacances d'hiver "Février/mars 2023"

Participez à notre Atelier des petits fermiers !
Cette activité ludique mais surtout sensorielle vous conduira au plus proche de nos animaux.
Venez en famille apprendre à nourrir toutes nos bêtes, et à réaliser les quelques petits soins journaliers. En passant des Baudets du Poitou par nos amis les Lapins chèvres découvrez pendant deux heures le métier de fermiers ! Tous nos animaux vous accueilleront pattes ouvertes pour se faire dorloter.
Visitez tout d’abord notre bergerie. Lieu d’hébergement pour nos moutons, nous vous emmènerons en plein cœur de notre troupeau pour que vous puissiez les toucher, les caresser, les nourrir et observer leur comportement. Ce sont des animaux très sympathique et attachant qui serons ravis de vous rencontrer. En cette saison, vous aurez surement la chance d’être les premiers à voir les nouveaux petits agneaux mit bas peu de temps avant votre arrivé !
Vous aurez aussi l’occasion de découvrir comment traire nos Chèvres Poitevines. Chez nous leur lait, ainsi que celui de nos ânesses, est transformé en savon juste à côté de notre ferme, puis revendu sur notre site. Il n’y a rien de mieux pour la peau. Et vous avez de la chance !
L’hiver, c’est la saison des mises bas pour les chèvres. Alors, laissez-vous emporter par la douceur de nos chevreaux qui n’attendent que vos petites mains pour être câliné… !
Petits et grands pourront (re)découvrir le plaisir du contact avec les animaux, leurs rôles dans notre alimentation et l’intérêt de préserver des races domestiques locales à faibles effectifs.
Visite guidée regroupant plusieurs familles différentes.
ATELIER DES PETITS FERMIERS
(Réservation indispensable,
places limitées à 25 personnes)
FévrierMarsSamedi de 14h à 16h04/02, 11/02,
18/02, 25/02
04/03Mercredi de 10h à 12h 01/03
Réservez votre atelier ici